Djama : fonkyllustrateur

Vous ais-je déjà parlé de Djama ? Oui je crois. Tant pis… Je vais vous en causer encore un peu au creux de l’oreille. Car le monsieur mérite qu’on s’intéresse à lui.

Dans mon entourage proche et éloigné, il est sans nul doute la personnalité la plus créative que je connaisse. A tous points de vue. Il exploite en partie ce talent puisque son métier consiste à concevoir des animations vidéo (essentiellement avec le logiciel Adobe AfterEffects mais pas seulement). On appelle cela du « motion design ». Mais en parallèle il dessine énormément (au crayon, au stylo, au feutre, au fusain, à la pointe de l’épée). Et puis il peint, il graphistifie, il vidéosifie (si !). Enfin, c’est un musicien accompli et un dingue de son. Il joue du piano de longue date, active régulièrement les touches de mon Fender Rhodes – que j’ai lâchement abandonné -, produit des morceaux de musique sur ordinateur avec son acolyte Florent au sein du groupe terriblement chelou connu sous le nom de Saturneville.

Alors forcément, ses créations graphiques sont souvent teintées de notes de musique. Si vous cherchez à recoller les wagons, cherchez plutôt du côté du Jazz, de la Soul et du Funk. Mais Djama aime aussi les monstres… Plutôt des gentils monstres à priori.

> Découvrez son site officiel et son blog (plus riche et plus intéressant).

Mais ça ne suffit pas à faire de lui un véritable artiste. Djama est surtout un artiste dans sa manière d’être. A l’ouest, étrange, drôle, créatif un mot sur deux, un geste sur trois.

Parmi tout ce qu’il produit c’est surtout sur ses illustrations et dessins que je reste bloqué. C’est pourquoi je lui ai proposé de réaliser la couverture de mon premier livre et, j’espère, des prochains. Ci-dessous un petit échantillon de ce qu’il fait et qu’on exposera à partir de ce jeudi 4 juin au Downtown Café (et ceci pour plusieurs semaines) dans le cadre de la petite soirée de lancement de mon livre Les yeux carrés. Nous accrocherons en effet une bonne quinzaine de ses créations.

#divider-5ce0ff2c20c80 .divider-inner{ margin: 0 auto; }

Le contenu ci-dessous a été ajouté après le 4 juin (date de la soirée de lancement du livre Les yeux carrés au Downtown).

Les illustrations de Djama exposées au Downtown sont disponibles à la vente

DJAMA - Mini-exposition au Downtown Café (Paris)

ORIGINAUX

Certaines illustrations exposées sont des originaux donc des exemplaires uniques non reproduits dessinés de la main de Djama directement sur un papier à dessin type Canson selon des techniques manuelles diverses (qu’il pourra vous préciser si ça vous intéresse).

> Prix sur demande

REPRODUCTIONS EN TIRAGE LIMITE

30 exemplaires maximum par illustration. Toutes les reproductions sont numérotées (de 1 à 30) certifiées ARTrust et signées par Djama.

Tirage Fine Art pigmentaire sur papier « Fine Art Lisse Harman by Hahnemüle 300g » ou « Fine Art Texturé Arches Museum 315g » selon les illustrations. Papier mat ou semi-mat 100% coton (Anti-UV / garanti 250 ans). Prestataire : PICTO Paris.

  • FORMAT A3 collé sur support rigide (au choix : Dibond 2mm ou Alu 1mm) + barres d’accrochage haut/bas (permet de décoller le support du mur / effet galerie) 

> 115 € (hors livraison)
Illustration simple sans support : 60 € (hors livraison)

  • FORMAT A4 collé sur support rigide (au choix : Dibond 2mm ou Alu 1mm) + barres d’accrochage haut/bas (permet de décoller le support du mur / effet galerie)

> 95 € (hors livraison)
Illustration simple sans support : 45 € (hors livraison)

Les reproductions seront d’une qualité sensiblement meilleure que celles exposés au Downtown : un papier de meilleure qualité et surtout un contre-collage sur support rigide plutôt qu’un simple encadrement bon marché (budget limité pour l’expo).

PLUS DE DETAILS OU PASSER COMMANDE

Pour plus de détails ou pour passer commande il suffit de me contacter ou de solliciter directement Djama via son site.

AXEL BOLU
AXEL BOLU
Auteur ou écrivain (en dilettante), rêveur et égocentrique (à plein temps)
Articles reliés

Laisser un commentaire

Ecrivez-moi
Les yeux carrés en carton de 50