Rêveur sous Redbull

Je suis un rêveur sous Redbull

Avez-vous remarqué ?

Je commence souvent mes textes par « Je »

Moi, je et moi-même…

Toujours

En revanche, je rêve peu

Je fais en sorte de rester éveillé

Pour ne pas me laisser la chance de rêver

Trop risqué

Le café ne suffit plus

Le sommeil me guette

Il dissout la caféine

Au fond, mes rêves n’ont qu’une envie

C’est de voler

Alors je me donne des ailes

Pour décoller avant eux

Et les laisser s’envoler après moi

Parce que moi d’abord bordel !

AXEL BOLU
AXEL BOLU
Auteur ou écrivain (en dilettante), rêveur et égocentrique (à plein temps)
Articles reliés

Laisser un commentaire

Ecrivez-moi